Selon une revue de données, une supplémentation en vitamines B réduit les symptômes de schizophrénie

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement
Une revue des données probantes disponibles, publiée dans la revue Psychological Medicine, suggère qu’un traitement adjuvant par vitamines B à dose élevée, notamment les vitamines B6, B8 et B12, peut davantage réduire de manière significative les symptômes de schizophrénie que les traitements standards seuls.

Sur la base des données de 18 essais cliniques menés auprès d’un total combiné de 832 patients recevant un traitement antipsychotique, une supplémentation à dose élevée ou une association de plusieurs vitamines a permis de systématiquement réduire les symptômes psychiatriques. Une supplémentation à faible dose s’est révélée être inefficace. Les données probantes suggèrent également que les bénéfices pourraient être optimaux lorsque la supplémentation en vitamines B est instaurée tôt.

L’auteur principal de l’étude, Joseph Firth, de l’Université de Manchester (University of Manchester), a déclaré : « Au vu de l’ensemble des données recueillies à ce jour en provenance d’essais cliniques portant sur des supplémentations en vitamines et en minéraux pour la schizophrénie, nous pouvons observer que les vitamines B améliorent de manière efficace les résultats pour certains patients.

« Il pourrait s’agir d’une avancée importante étant donné que les nouveaux traitements pour cette affection manquent cruellement. »

« Des vitamines B à dose élevée pourraient s’avérer utiles pour réduire les symptômes résiduels chez les personnes atteintes de schizophrénie, même si des différences significatives ont été observées parmi les résultats des études que nous avons examinées », a-t-il expliqué. « Il semblerait également que ces effets globaux s’inscrivent dans le cadre de bénéfices plus étendus chez des sous-groupes de patients présentant des déficiences génétiques ou des carences nutritionnelles apparentées. »