SELECT-BEYOND renforce l’intérêt de l’upadacitinib dans la polyarthrite rhumatoïde résistante

  • Genovese MC & al.
  • Lancet
  • 12 juin 2018

  • Par Nathalie Barrès
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

Les résultats de l’étude SELECT-BEYOND montrent que chez les patients intolérants ou insuffisamment traités par DMARD biologiques (DMARDb), l’upadacitinib (inhibiteur de la janus kinase 1 - ou inhibiteur JAK1) à libération prolongée à 15 ou 30 mg durant 12 semaines permettrait une amélioration rapide et significative des symptômes liés à la polyarthrite rhumatoïde par rapport au placebo. Les effets indésirables seraient cependant plus importants avec la dose la plus élevée.

Pourquoi est-ce important ?

SELECT-BEYOND a inclus une large population de patients insuffisamment répondeurs ou intolérants aux DMARDb. Par ailleurs, cette étude présente l’avantage de tenir compte des deux critères principaux d’évaluation répondant aux exigences réglementaire des USA (pour l’ACR20 à 12 semaines) et de l’EU (pour le DAS28[CRP] ≤3,2 à 12 semaines). 

Principaux résultats

Sur les 499 patients randomisés (n=165 sous upadacitinib 15 mg ; n=165 sous upadacitinib 30 mg ; n=85 sous placebo 12 semaines puis upadacitinib 15 mg ; n=84 placebo 12 semaines puis upadacitinib 30 mg). La durée moyenne de la maladie était de 13,2 ans (±9,5) ; 47% des patients avaient précédemment reçu un DMARDb, 28% en avaient reçu deux et 25% en avaient reçu au moins trois. 

À la 12esemaine, l’ACR20 était atteint par 65% des patients sous upadacitinib 15 mg et 56% de ceux ayant reçu l’upadacitinib 30 mg versus 28% de sujets ayant reçu un placebo (pvs placebo).

Un DAS28[CRP] ≤3,2 a été atteint par 43% des sujets sous upadacitinib 15 mg et 42% de ceux sous upadacitinib 30 mg versus 14% de ceux sous placebo (pvs placebo). 

Durant les 12 premières semaines, le nombre global de patients ayant eu des effets indésirables était similaire entre le bras upadacitinib 15 mg et le groupe placebo, respectivement 55% vs 56%. En revanche, le nombre d’évènements indésirables était supérieur sous upadacitinib 30 mg (67%).

À la 12esemaine, les évènements indésirables les plus fréquents étaient constitués d'infections respiratoires hautes à raison de 8% des sujets concernés dans le groupe upadacitinib 15 mg, 6% dans le groupe upadacitinib 30 mg et 8% dans le groupe placebo, de rhinopharyngites (respectivement 4%, 5% et 7%), d'infections du tractus urinaire (9%, 5% et 6%) et de l’aggravation de la polyarthrite rhumatoïde (2%, 4% et 7%).

Le nombre de patients ayant présenté des évènements indésirables graves était supérieur dans le bras upadacitinib 30 mg (7%) par rapport au bras à 15 mg (5%) et aucun n’est survenu dans le groupe placebo. Par rapport au bras upadacitinib 15 mg et placebo, un nombre plus important de sujets sous upadacitinib 30 mg ont eu des infections graves (ex. zona) et des évènements indésirables conduisant à l’arrêt du traitement. Durant les 12 premières semaines, un cas d’embolie pulmonaire, trois cas de cancer, un cas d’événement cardiovasculaire majeur et un décès sont survenus chez les patients traités par upadacitinib (15 et 30 mg) alors qu’aucun n’a été rapporté sous placebo.

Méthodologie

Essai de phase 3, randomisé, multicentrique, mené en double aveugle auprès d’adultes ayant une polyarthrite rhumatoïde active insuffisamment répondeurs ou intolérants aux DMARD biologiques et recevant concomitamment des DMARD synthétiques.

Les patients ont été randomisés (2:2:1:1) pour recevoir durant 12 semaines, de l’upadacitinib 15 mg ou 30 mg par voie orale une fois par jour ou un placebo, suivi par par upadacitinib 15 ou 30 mg à partir de la 12esemaine. 

Principales limitations

Étude de courte durée et taille de l’échantillon insuffisante pour évaluer la pertinence clinique de certains paramètres.

Financement

Étude financée par AbbVie.