Sédentarité aux USA : les choses changent-elles ?

  • Yang L & al.
  • JAMA
  • 23 avr. 2019

  • Par Nathalie Barrès
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

Malgré les nombreux messages de santé publique, la sédentarité ne s’améliorerait pas aux États-Unis. À partir d’une population de plus de 50.000 individus, une étude montre que le temps passé assis aurait augmenté de plus d’une heure entre 2007 et 2016 chez les adultes comme chez les adolescents. Près de 60% des américains passeraient au moins 2 heures par jour à regarder la télévision ou des vidéos. Quel que soit l’âge, plus de la moitié des sujets utiliseraient l’ordinateur une heure ou plus par jour durant leur temps de loisir et cette tendance augmenterait. Finalement, non seulement la sédentarité ne diminue pas aux États-Unis, mais elle s’accentuerait.

Méthodologie

Cette étude a inclus des sujets américains de 12 ans et plus et avait pour objectif d’évaluer les critères et les tendances en termes de sédentarité en fonction des données socioéconomiques et des styles de vie. Quatre groupes d’âges ont été évalués (5-11 ans, 12-19 ans, 20-64 ans et 65 ans et plus).

Principaux résultats

Au total  51.896 individus ont été évalués entre 2001 et 2016 (âge moyen 37,2 ans, 50% de femmes), dont 10.359 enfants, 9.639 adolescents et 31.898 adultes.

  • Le temps passé devant la télévision ou les vidéos chaque jour continue d’augmenter. Celui-ci est en effet passé entre 2007 et 2016, de 7,0 heures à 8,2 heures chez les adolescents et de 5,5 heures à 6,4 heures pour les adultes.
  • Une partie conséquente de la population regarde la télévision ou des vidéos durant 2 heures ou plus par jour. Ce phénomène concernerait 62% des enfants, 59% des adolescents et 65% des adultes. Chez les adultes, les pourcentages étaient beaucoup plus élevés chez les ≥65 ans (84%) que chez les 20-64 ans (62%).
  • Les enfants seraient-ils incités à moins regarder la télévision ou les vidéos ? Entre 2001 et 2016, les analyses montrent une diminution du temps global passé devant la télévision ou les vidéos chez les enfants (-3,4%), une stabilité chez les adolescents et les jeunes adultes mais une augmentation chez les 65 ans et plus (+3,5%). La diminution constatée pour les enfants était principalement observée chez les enfants d’origine caucasienne non hispanique.
  • L’usage de l’ordinateur durant le temps de loisir augmente. Le pourcentage d’individus utilisant l’ordinateur de manière non professionnelle ou non scolaire durant une heure ou plus par jour a augmenté entre 2001 et 2016, et concerne 56% des enfants (+13%), 53% des adolescents (+4,8%) et 50% des adultes (+21%) en 2016.
  • Certaines catégories seraient plus enclines à la sédentarité. Les hommes de tous âges, ainsi que les sujets d’origine africaine quel que soit leur tranche d’âge et les individus obèses ou sédentaires passaient plus de temps assis devant la télévision ou des vidéos que les autres.