Sécurité sociale: "une progression historiquement basse de la croissance de l'Ondam"

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement
Le gouvernement s'est fixé un objectif très ambitieux pour le dernier budget de plein exercice de la Sécurité sociale avant la présidentielle: faire passer le déficit sous la barre des 10 milliards d'€, soit "le niveau le plus faible depuis près d'une décennie", insiste Christian Eckert, le secrétaire d'Etat au Budget. A côté des branches vieillesse et famille, qui bénéficient surtout de l'efficacité des réformes passées, comme celle de la modulation des allocations familiales et du report de deux ans de l'âge de départ en retraite, l'effort le plus grand sera une nouvelle fois réclamé à l'assurance-maladie, note L'Express. La branche santé devra ainsi réaliser pas moins de 3,4 milliards d'économies à elle seule, avec un Ondam bloqué à 1,75%, contre 2,05% en 2015 et alors que la tendance naturelle de hausse est estimée à 3,6% pour 2016. Les é...