SDRA : la dexaméthasone à haute dose permet d’obtenir quatre jours supplémentaires sans ventilation mécanique et une survie plus élevée

  • Lancet Resp Med

  • Par Jenny Blair, MD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Dans cet essai mené auprès de patients atteints d’un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), la dexaméthasone administrée de façon précoce par voie intraveineuse a conduit à une amélioration des résultats, par rapport au traitement de routine.
  • Éditorial  :
    • Des critiques sont émises concernant la conception de l’essai ; il est noté que les normes du traitement ont évolué durant la période de recrutement.
    • L’éditorial conclut que « les résultats ne sont pas suffisants pour changer la pratique clinique et pour soutenir l’utilisation systématique de la dexaméthasone dans ce contexte ».

Pourquoi est-ce important ?

  • Les études sur les corticostéroïdes pour le traitement du SDRA n’ont pas été concluantes ; les recommandations sont contradictoires.

Principaux résultats

  • Comparaison entre le groupe de la dexaméthasone et le groupe témoin :
    • Nombre de jours sans ventilation mécanique : moyenne de 12,3 jours (écart-type [ET] : 9,9), contre 7,5 jours (ET : 9,0 ; P 
    • Taux de mortalité toutes causes confondues à 60 jours : 21 % (n = 29), contre 36 % (n = 50 ; P = 0,0047).
    • Le taux de réintubation était plus élevé.
    • La durée de ventilation mécanique était plus courte, et le score à l’évaluation rapide des défaillances d’organes liées à un sepsis (quick Sepsis-related Organ Failure Assessment, qSOFA) plus faible.
  • Le taux d’événements indésirables était similaire entre les groupes.

Protocole de l’étude

  • L’essai DEXA-ARDS multicentrique a été mené en ouvert dans 17 unités de soins intensifs (USI), en Espagne (n = 277).
  • Les participants étaient sous ventilation mécanique pour un SDRA modéré à sévère.
  • Ils ont été affectés de manière aléatoire à l’administration de dexaméthasone par voie intraveineuse pendant 10 jours ou à des soins de routine.
  • Posologie : 20 mg par jour pendant les 5 premiers jours, puis 10 mg par jour.
  • Critère d’évaluation : le nombre de jours sans ventilation mécanique à 28 jours.
  • Financement : Fundación Mutua Madrileña ; Instituto de Salud Carlos III ; Fonds européen de développement régional ; Asociación Científica Pulmón y Ventilación Mecánica.

Limites

  • Critères d’inclusion stricts, avec notamment l’exclusion des patients déjà traités par stéroïdes.
  • Essai en ouvert.
  • À 88 % des inclusions prévues, l’essai a été interrompu en raison du faible rythme d’inclusion.