SBP : Mon enfant est essoufflé quand il court : est-ce de l’asthme ?

  • Dr Chloe Vaneeren

  • JIM Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

« Tout ce qui siffle n'est pas asthme », signale d'emblée Frédéric Piérart (Liège) avant de faire état des différentes situations à envisager parmi lesquelles la limitation physiologique de l'enfant n'est pas la moindre car tout le monde n'est pas prédestiné à être Usain Bolt ! Quoi qu'il en soit, le sifflement est un mode de présentation fréquent de la bronchoconstriction liée à l'exercice. Rétrécissement momentané des bronches au cours d'un exercice, elle se manifeste essentiellement à la fin ou après un effort par de la toux, une dyspnée expiratoire et des sifflements, plus rarement par des douleurs thoraciques sans autres symptômes à l'exception d'une réduction significative du VEMS. On rencontre cette bronchoconstriction chez l'asthmatique, mais pas uniquement car l'inactivité et l'obésité peuvent favoriser sa survenue, au même titre que la pratique intensive du sport.
Trois mécanismes plus ou moins combinés














Et les autres causes ?