SABCS 2019 — CSTN : l’ajout d’atézolizumab ne parvient pas à intensifier la réponse complète pathologique


  • Emily Willingham, PhD
  • Univadis
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’ajout d’atézolizumab à une chimiothérapie néoadjuvante, chez des patientes atteintes d’un cancer du sein triple négatif (CSTN), n’a apporté aucune amélioration de la réponse complète pathologique (RCp).

Pourquoi est-ce important ?

  • Cet essai s’inscrit dans la quête d’interventions au-delà de la chimiothérapie pour cette maladie agressive qui est associée à une forte probabilité de rechute.
  • Les auteurs invitent à la prudence, car les résultats à plus long terme pourraient modifier ces conclusions et le critère d’évaluation principal de l’étude est la survie sans événement, pas la RCp.

Principaux résultats

  • Le taux de réponse globale clinique était de 76,1 % (IC à 95 % : 68,1–82,9 %) avec l’atézolizumab, contre 68,3 % (60,0–75,9 %) sans.
  • Dans l’analyse de la population en intention de traiter, le taux de RCp était comme suit :
    • 43,5 % (IC à 95 % : 35,1–52,2 %) avec l’atézolizumab et 40,8 % (32,7–49,4 %) sans (rapport de cotes [RC] : 1,11 ; P = 0,66).
  • En ce qui concerne les données de sécurité d’emploi, un taux anormal d’enzymes hépatiques a été particulièrement observé dans le groupe atézolizumab.

Protocole de l’étude

  • Un essai multicentrique a été mené en ouvert auprès de 280 participantes atteintes d’un CSTN, randomisées pour recevoir un traitement néoadjuvant avec ou sans atézolizumab.
  • Critère d’évaluation principal : survie sans événement à 5 ans.
  • Critère d’évaluation secondaire : RCp.
  • Financement : Hoffmann-La Roche, Ltd ; Celgene International Sarl.

Limites

  • Les effets postopératoires du traitement n’ont pas encore été inclus.
  • Les résultats ont été présentés lors d’une conférence, sans examen par des pairs.