SABCS 2015 : Pas de différence significative entre les taux de récurrence chez les femmes atteintes d’un carcinome canalaire in situ prenant de l’anastrozole ou du tamoxifène

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Les femmes ménopausées atteintes d’un carcinome canalaire in situ (CCIS) avaient les mêmes résultats en matière de récurrence de la maladie, qu’elles prennent du tamoxifène ou de l’anastrozole (inhibiteur de l’aromatase) pendant 5 ans après l’intervention chirurgicale, mais les...