Rougeole : de nouvelles données montrent une augmentation significative des cas signalés


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les nouvelles données de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) montrent que le nombre de cas de rougeole signalés dans le monde en 2019 jusqu’à présent est 3 fois plus élevé que celui de l’année dernière au même moment.

Selon les derniers rapports préliminaires remis à l’OMS à la date du mois d’août 2019, le nombre de cas de rougeole signalés au cours des 6 premiers mois de l’année 2019 est le plus élevé depuis 2006. Cette situation fait suite à des augmentations annuelles successives depuis 2016, lesquelles indiquent selon l’OMS « une hausse préoccupante et continuelle du fardeau global de la rougeole dans le monde entier ».

Les données provisoires montrent que 182 pays ont signalé 364 808 cas de rougeole à l’OMS entre le 1er janvier et le 31 juillet 2019, l’OMS précisant toutefois que les données sont incomplètes et que les chiffres pourraient être bien plus élevés. Pour cette même période l’année dernière, 129 239 cas de rougeole avaient été signalés dans 181 pays. 

La République démocratique du Congo, Madagascar et l’Ukraine ont signalé les plus grands nombres de cas cette année. Les États-Unis ont signalé leur nombre de cas de rougeole le plus élevé depuis 25 ans, tandis que dans la Région européenne de l’OMS, près de 90 000 cas ont été signalés au cours des 6 premiers mois de cette année, ce qui représente une hausse du nombre enregistré pour l’ensemble de l’année 2018 (n = 84 462).