Revue Cochrane sur le COVID-19 : les tests de détection d’Ig ont les meilleures performances 3 semaines après l’apparition des symptômes

  • Deeks JJ & al
  • Cochrane Syst Rev
  • 26 juin 2020

  • Par Liz Scherer
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les tests de détection des anticorps contre le coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2) ont une faible sensibilité au cours de la première semaine suivant l’apparition des symptômes, mais leur sensibilité a dépassé 90 % à la semaine 3.
  • La durée de réponse des anticorps reste inconnue et l’intérêt de la réalisation de ces tests chez les patients ayant contracté des infections bénignes ou asymptomatiques est inconnu.
  • Les recherches futures doivent porter sur des données de sensibilité désagrégées (en fonction du temps écoulé depuis l’apparition des symptômes) et des évaluations indépendantes.

Pourquoi est-ce important ?

  • Des tests de détection des anticorps pourraient confirmer l’exposition au SARS-CoV-2 chez les patients asymptomatiques n’ayant pas fait l’objet d’un test par réaction en chaîne par polymérase après transcription inverse (Reverse Transcription-Polymerase Chain Reaction, RT-PCR) ou ayant obtenu des résultats négatifs à ce test.

Principaux résultats

  • 54 études (38 réalisées en Asie), 8 526/15 976 cas de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).
  • Les valeurs de sensibilité combinées pour les IgG, les IgM et le rapport IgG/IgM (IC à 95 %) ont montré la même tendance au cours des semaines 1 à 3 :
    • IgG :
      • Semaine 1 : 29,7 % (22,1–38,6 %).
      • Semaine 2 : 66,5 % (57,9–74,2 %).
      • Semaine 3 : 88,2 % (83,5–91,8 %).
    • IgM :
      • Semaine 1 : 23,2 % (14,9–34,2 %).
      • Semaine 2 : 58,4 % (45,5–70,3 %).
      • Semaine 3 : 75,4 % (64,3–83,8 %).
    • IgG/IgM :
      • Semaine 1 : 30,1 % (21,4–40,7 %).
      • Semaine 2 : 72,2 % (63,5–79,5 %).
      • Semaine 3 : 91,4 % (87,0–94,4 %).
  • Spécificité, semaine 3 (IC à 95 %) :
    • IgG : 99,1 % (98,3–99,6 %).
    • IgM : 98,7 % (97,4–99,3 %).
    • IgG/IgM : 98,7 % (97,2–99,4 %).
  • Aucune étude n’a inclus d’évaluation directe de la séroprévalence.
  • Les données étaient trop limitées pour établir des estimations de la sensibilité plus de 35 jours après l’apparition des symptômes.
  • Les auteurs n’ont trouvé aucune « différence convaincante en termes d’exactitude » parmi les différents tests. 

Protocole de l’étude

  • Revue Cochrane évaluant la précision des tests de détection des anticorps pour déterminer l’exposition au SARS-CoV-2.
  • Financement : La collaboration Cochrane (Cochrane Collaboration) ; Institut national britannique pour la recherche en matière de santé (National Institute for Health Research).

Limites

  • Études de faible qualité dont la plupart sont des prépublications.
  • Biais de publication.
  • Absence de comparaisons entre les études.
  • Échantillons de petite taille.