Résultats à long terme des patients atteints d’hypertension pulmonaire thromboembolique chronique : résultats d’un registre prospectif international.

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

À retenir

  • Dans cette étude, des patients atteints d’hypertension pulmonaire thromboembolique chronique (HPTC) et ayant subi une endartériectomie pulmonaire (EAP) présentaient un risque de décès inférieur de 67 % à celui des patients non traités par EAP.

 

Conception de l’étude

  • Registre prospectif de patients consécutifs ayant reçu récemment un diagnostic (≤ 6 mois) HPTC et n’ayant pas reçu de traitement ciblant l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) avant le diagnostic.
  • 679 patients ont été recrutés dans 27 centres en Europe et au Canada.

 

Principaux résultats

  • Au moment de la clôture du registre, 404 patients (60 %) avaient été opérés et 275 patients (40 %) ne l’avaient pas été.
  • La survie estimée à 1, 2 et 3 ans était supérieure dans le groupe opéré (93 % [IC à 95 % : 90–95], 91 % [IC à 95 % : 87–93] et 89 % [IC à 95 % : 86–92], respectivement), par rapport à celle du groupe non opéré (88 % [IC à 95 : 83–91], 79 % [IC à 95 % : 74–83] et 70 % [IC à 95 % : 64–76]) ; p < 0,0001.
  • Dans les deux groupes de patients, le traitement ciblant l’HAP n’a pas eu d’impact significatif sur les estimations de survie.
  • La classific...