Résistance aux antimicrobiens : progrès réalisés à l’égard du plan d’action mondial


  • Priscilla Lynch
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Des pays font des avancées significatives dans la lutte contre la résistance aux antimicrobiens (RAM), mais il subsiste de graves disparités qui exigent de prendre des mesures urgentes selon un nouveau rapport émis par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Food and Agriculture Organization of the United Nations, FAO), l’Organisation mondiale de la santé animale (World Organisation for Animal Health, OIE) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le rapport s’intéresse aux facteurs liés à l’utilisation des antimicrobiens chez l’homme, les animaux et les plantes/l’environnement, tel que préconisé par le Plan d’action mondial publié en 2015.

Le rapport expose les progrès accomplis pour 154 des 194 États membres de l’OMS qui ont été contactés et révèle d’importantes disparités.

Les progrès réalisés dans le développement et la mise en œuvre des plans de lutte contre la RAM ont été plus importants dans les pays à revenu élevé que dans les pays à faible revenu. Le rapport mentionne cependant que tous les pays peuvent encore s’améliorer. Aucun des pays n’a démontré de capacités durables à grande échelle dans tous les domaines.

Fait positif, 105 pays disposent d’un système de surveillance pour rendre compte des infections résistantes aux médicaments chez l’homme et 68 pays possèdent un système pour surveiller la consommation d’antimicrobiens. En outre, 123 pays ont rapporté être dotés de politiques visant à réglementer la vente d’antimicrobiens, notamment la nécessité d’obtenir une prescription pour une utilisation chez l’homme.

Néanmoins, la mise en œuvre de ces politiques varie et les médicaments non réglementés sont toujours disponibles dans des endroits tels que les marchés en plein air, mentionne le rapport.