Résection du cancer du pancréas : quel est le nombre optimal de GL ?

  • J Am Coll Surg

  • Par Jim Kling
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Afin d’identifier 90 % des cas de cancer du pancréas N1, 18 ganglions lymphatiques (GL) doivent être excisés lors de la résection.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le nombre de GL à exciser pendant la résection est controversé, et des études antérieures ont suggéré que l’exérèse de 11-17 GL est suffisante.
  • Cette étude s’appuie sur la probabilité logarithmique (Log Odds, LODDS) de GL métastatiques (positifs), définie comme le ratio logarithmique de GL positifs/GL négatifs, afin d’évaluer l’exérèse des ganglions lymphatiques. Cette méthode permet de contourner les limites d’autres méthodes, telles que le ratio ganglionnaire ou N0/N1.

Protocole de l’étude

  • Une analyse rétrospective a été menée à partir de 24 038 dossiers médicaux de résections d’un cancer du pancréas, issus de la base de données nationale américaine du cancer (National Cancer Database) entre 2010 et 2015.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • 33,9 % des patients présentaient une maladie à ganglions négatifs ; 66,1 % présentaient une maladie à ganglions positifs (N1).
  • Les calculs de la LODDS ont démontré qu’elle était de -2,744 pour les 10 % inférieurs des maladies N1, ce qui correspond à un seuil cible de 18 GL. Afin d’identifier 95 % des maladies N1, 24 GL devraient être examinés.
  • 27,8 % des patients de la population N1 présentaient moins de 1 GL positif sur 10, et 12,4 % moins de 1 GL positif sur 17.

Limites

  • Analyse rétrospective.