Recommandations pour l’utilisation clinique de la colistine et de la polymyxine B


  • Dawn O'Shea
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les toutes premières recommandations de consensus sur l’utilisation de la colistine (polymyxine E) et de la polymyxine B ont été publiées. Les recommandations sont approuvées par des organisations telles que le Collège américain de pharmacie clinique (American College of Clinical Pharmacy), la Société des maladies infectieuses d’Amérique (Infectious Diseases Society of America), la Société internationale de pharmacologie anti-infectieuse (International Society of Anti-Infective Pharmacology) et la Société des pharmaciens en infectiologie (Society of Infectious Diseases Pharmacists).

Les principales recommandations comprennent ce qui suit :

  • La polymyxine B est privilégiée pour l’utilisation systémique de routine dans le cadre des infections invasives.
  • La colistine est privilégiée pour les infections des voies urinaires inférieures.
  • La dose quotidienne recommandée de colistine est de 300–360 mg d’activité de colistine base en deux doses perfusées pendant 0,5–1 heure à 12 heures d’intervalles (dans le cas d’une fonction rénale normale).
  • Une dose de charge de 2,0–2,5 mg/kg pendant une heure est recommandée pour la polymyxine B.
  • En cas d’infections sévères, il convient d’administrer de la polymyxine B 1,25–1,5 mg/kg toutes les 12 heures par perfusion d’1 heure.
  • Les doses de polymyxine B ne doivent pas être modifiées chez les patients recevant une thérapie de remplacement rénal.
  • Dans le cas où la colistine et la polymyxine B sont disponibles, la polymyxine B est privilégiée pour limiter l’insuffisance rénale aiguë.
  • Pour les infections invasives à Enterobacteriaceae résistantes aux carbapénèmes, la polymyxine B ou la colistine peut être utilisée en association avec un ou plusieurs agents supplémentaires.
  • Pour les infections invasives à Acinetobacter baumannii résistantes aux carbapénèmes, la polymyxine B ou la colistine doit être utilisée avec un ou plusieurs agents.
  • Utiliser un aérosol de polymyxine adjuvant (colistine ou polymyxine B) avec polymyxine intraveineuse pour la pneumonie associée à un respirateur ou associée aux soins de santé à bactéries Gram négatif ultrarésistante aux médicaments.