Rappel des produits Lactalis : confusions généralisées dans les supermarchés

  • Aurélie Haroche

  • JIM Actualités métier
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Paris, le jeudi 11 janvier 2018 - Hier, nous observions que les aveux du groupe Leclerc quant à la mauvaise répercussion du rappel par Lactalis de plusieurs centaines de lots de lait infantile potentiellement contaminés par des salmonelles venait signaler les failles souvent déplorées dans la gestion de ce type de procédures et notamment évoquées en février 2017 par l'association de consommateurs CLCV.

L'affaire cependant dépasse largement l'anecdotique puisqu'il semble que les principales chaînes de distribution françaises sont concernées par des dysfonctionnements. Tour à tour, Auchan, Cora, Système U et Carrefour ont révélé les erreurs constatées dans leurs enseignes.
Gestion calamiteuse




Malgré le retrait effectif de 36.000 produits, 52 produits supplémentaires - des boîtes de lait infantile - ont échappé à la vigilance de nos équipes et ont été vendus après la date du rappel sur 28 magasins (hypermarchés et supermarchés)Dès que Carrefour a été alerté par son fournisseur Lactalis, l'enseigne a aussitôt procédé au rappel des lots concernés dans ses magasins, soit le retrait effectif de 94.959 produits

Et aujourd'hui ?