Quel est le meilleur entraînement pour perdre du poids ?


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’entraînement par intervalles pourrait aider les personnes à perdre davantage de poids qu’un entraînement continu d’intensité modérée, suggère une recherche publiée dans la revue British Journal of Sports Medicine.

La publication de ces résultats intervient dans un contexte où la plupart des recommandations préconisent l’équivalent d’environ une heure ou plus d’activité physique quotidienne pour perdre du poids. 

Les chercheurs ont entrepris une analyse qualitative comprenant 41 études et une méta-analyse comprenant 36 études, afin de découvrir si l’entraînement par intervalles de haute intensité (High-Intensity Interval Training, HIIT) et l’entraînement par intervalles de sprint (Sprint Interval Training, SIT) sont susceptibles d’égaler l’entraînement continu d’intensité modérée (Moderate-Intensity Continuous Training, MOD) en termes de perte de poids globale et de réduction de la graisse corporelle en pourcentage, malgré un investissement en temps moindre.

Ils ont découvert que l’entraînement par intervalles et le MOD avaient tous les deux réduit le poids global et le pourcentage de graisse corporelle. Même si aucune différence significative n’a été constatée concernant la réduction de la graisse corporelle en pourcentage entre les deux approches, l’entraînement par intervalles a permis une réduction 28,5 % plus importante de la masse grasse absolue totale que le MOD. Le SIT a entraîné une perte de graisse absolue totale encore supérieure, par rapport au MOD. 

Les auteurs ont prévenu que la diversité méthodologique constatée dans la littérature concernant les protocoles d’entraînement par intervalles « rend difficile, de manière générale, toute recommandation d’un protocole en particulier comme étant le "meilleur" pour moduler l’adiposité corporelle ».