Propositions pour favoriser le partage des données médicales en Europe


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La Commission européenne (CE) propose un ensemble de mesures pour rendre plus accessible et favoriser le partage des données médicales au sein de l’Union européenne (UE).

La CE a adopté un plan qui permet aux citoyens d’accéder à leurs données médicales et de faciliter l’utilisation d’ensembles de données médicales plus importants par le biais d’une infrastructure de données commune à l’échelle européenne afin de prévenir les maladies, déterminer des traitements médicaux personnalisés et mieux anticiper les épidémies.

Selon la Commission, cette approche servira de base pour l’action de l’UE en matière de santé numérique au cours des années à venir, notamment en soutenant l’échange des dossiers électroniques des patients et les e-prescriptions, la coordination volontaire dans le partage des données et des ressources pour la prévention des maladies et la recherche, ainsi que l’échange des meilleures pratiques pour les autorités sanitaires.

Commentant les propositions, le commissaire européen à la santé et à la sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis, a déclaré : « Nos propositions tirent pleinement profit du potentiel offert par les technologies numériques pour améliorer les soins de santé et la recherche médicale. Ces avancées permettront un accès facilité aux données médicales, ce qui se traduira par une meilleure prévention des maladies et de meilleurs soins centrés sur le patient, des réponses rapides aux menaces pandémiques et une amélioration des traitements. »