Professionnels de santé vulnérables : une application pour trouver un soutien immédiat

  • Aurélie Haroche

  • JIM Actualités métier
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Paris, le mercredi 18 juillet 2018 - Une attention croissante est portée ces dernières années à l'épuisement des professionnels de santé, épuisement qui associe fatigue extrême, crainte de ne pas pouvoir assumer ses missions, sentiment de dépassement et une déshumanisation qui altère tous les affects. A la faveur d'organisations ne tenant pas nécessairement suffisamment compte des spécificités des métiers médicaux et d'une évolution de la société et des patients (plus âgés et plus exigeants), le "burn out" serait en forte progression chez l'ensemble des soignants. Or, cette situation ne représente pas qu'un risque pour les professionnels de santé eux-mêmes mais également pour les patients, comme l'ont déjà mis en évidence de nombreux travaux. Les derniers en date viennent d'être publiés dans les Mayo Clinic Proceedings. Le docteur Shanafelt (professeur d'hématologie à Stanford) a réalisé une enquête à laquelle 6 695 médecins ont répondu. Il s'agissait de déterminer les liens entre risque d'erreurs médicales et symptômes d'épuisement professionnel. Les résultats mettent en évidence que les médecins souffrant de burn out présentent un risque multiplié par plus de deux d'être à l'origine d'une erreur médicale (de manière indépendante des autres facteurs que sont le nombre d'heures travaillées, la spécialité ou encore les protocoles de sécurité). Ces résultats rappellent combien l'amélioration du bien-être au travail peut contribuer de manière décisive à la sécurité des patients.
Retard de prise en charge



Formations dédiées

d'identifier des initiatives de prévention en santé sur les thématiques de techniques de gestion pour prévenir le stressauprès d'un soignant en crise suicidaire