Prise en charge de la maladie de l’artère coronaire en présence d’un diabète de type 2 : l’AHA publie une déclaration

  • Arnold SV & al.
  • Circulation
  • 13 avr. 2020

  • Par Miriam Tucker
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Dans une déclaration sur la prise en charge de la maladie de l’artère coronaire (MAC) en présence d’un diabète de type 2 (DT2) concomitant, l’Association américaine du cœur (American Heart Association, AHA) met en évidence de nouvelles données probantes. 
  • Cette déclaration offre une vue d’ensemble exhaustive de la prise en charge de la maladie efficace et centrée sur le patient dans cette population de patients.

Pourquoi est-ce important ?

  • En plus d’une association avec un risque cardiovasculaire accru, le DT2 concomitant peut affecter les choix de traitement de la MAC.
  • Des données probantes croissantes indiquent que les choix concernant la gestion du glucose peuvent affecter de manière substantielle les résultats cardiovasculaires.

Principales composantes de la prise en charge

  • MAC stable :
    • Traitement antiplaquettaire : l’aspirine et le clopidogrel, le ticagrélor, le rivaroxaban, l’exploration fonctionnelle des plaquettes.
    • Contrôle de la pression artérielle (PA) : les cibles de la PA, le choix d’agents antihypertenseurs.
    • Prise en charge lipidique : les statines, les traitements d’abaissement du cholestérol à lipoprotéines de basse densité (Low-Density Lipoprotein cholesterol, LDL) sans statines, les traitements sans cible de LDL.
    • Modification du mode de vie et gestion du poids : l’arrêt du tabagisme, l’alimentation, les facteurs psychosociaux et le sommeil, l’activité physique et l’exercice, la gestion du poids.
    • Contrôle glycémique : les cibles glycémiques chez les patients atteints d’une MAC, l’hypoglycémie, l’effet de médicaments hypoglycémiants spécifiques sur les résultats liés à la MAC (les sulfonylurées et l’insuline, la metformine, la thiazolidinédione, les inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4, les inhibiteurs du cotransporteur sodium-glucose de type 2, les agonistes des récepteurs du glucagon-like peptide-1).
  • Angor stable :
    • Bilan de l’angor : la comparaison entre l’examen anatomique et l’examen fonctionnel.
    • Options de traitement médical : l’efficacité des anti-angoreux, les effets des anti-angoreux sur le glucose.
    • Options de revascularisation : l’importance de l’artère mammaire interne, l’intervention coronarienne percutanée avec endoprothèses à élution médicamenteuse, les résultats de méta-analyses récentes pris en compte.