Près de 1 500 cas d’infection au virus du Nil occidental ont été rapportés dans les États membres de l’UE


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

De nouvelles données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control, ECDC) montrent que près de 1 500 cas d’infection au virus du Nil occidental (VNO) ont jusqu’à présent été rapportés dans les États membres de l’Union européenne (UE) cette année. 

Entre le 12 et le 18 octobre, les États membres de l’UE ont signalé 34 infections humaines au VNO en Italie (14), en Hongrie (9), en Grèce (8), en France (2) et en Autriche (1), ce qui porte le nombre total de cas humains rapportés par les États membres de l’UE en 2018 à 1 436. 

L’ECDC a déclaré que des cas humains ont été rapportés dans deux régions en France pour la première fois. Tous les autres cas humains ont en revanche été rapportés dans des zones ayant été touchées au cours des saisons de transmission précédentes. 

L’ECDC a en outre souligné un cas d’infection suspectée au VNO chez un vétérinaire en Allemagne qui a été diagnostiqué comme tel le mois dernier après la pratique d’une autopsie sur un hibou décédé découvert dans un parc animalier. 

Les pays voisins de l’UE ont rapporté 16 cas la semaine dernière, tous rapportés par la Serbie. Le nombre total de cas dans les pays voisins de l’UE s’est élevé à 498. 

Un total de 172 décès dus à une infection au VNO ont été rapportés par les États membres de l’UE et les pays voisins.