Préparations en poudre pour nourrissons : comment éviter une nouvelle épidémie de salmonellose ?


  • Fanny Le Brun
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

En 2017, la France a connu une épidémie de salmonellose liée à la consommation de préparations en poudre pour nourrissons. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a alors été saisie pour évaluer les mesures d’hygiène, de surveillance et de contrôle mises en œuvre dans la filière de production de ces produits. L’objectif de cette évaluation était d’améliorer la maîtrise des dangers microbiologiques sachant que les deux principales bactéries susceptibles de provoquer des maladies liées à la consommation de ces préparations en poudre sont Salmonella spp. et Cronobacter spp.

Plusieurs voies potentielles de contamination

Après analyse du procédé de fabrication des préparations en poudre pour nourrissons, l’ANSES a identifié plusieurs voies potentielles de contamination. En effet, ces préparations passent par de multiples étapes de production et peuvent être contaminées à différents stades de fabrication. Ces étapes sont : le mélange des ingrédients sous forme liquide, le traitement thermique (pasteurisation), le séchage et l’ajout d’ingrédients avant l’emballage final. La contamination peut se faire après la pasteurisation par des bactéries présentes dans l’usine ou lors de l’ajout d'ingrédients.

Quelles mesures de prévention ?

Les contrôles du produit fini ne sont pas suffisants pour garantir la sécurité sanitaire des préparations en poudre pour nourrissons car il faudrait prélever et analyser un grand nombre d’échantillons pour déterminer si un lot est contaminé. Il est donc essentiel de renforcer les mesures de prévention et de surveillance de la contamination de l’environnement de fabrication. Pour cela, des mesures générales d’hygiène doivent être appliquées de façon rigoureuse et systématique : prévention de la contamination environnementale, analyse des ingrédients, application des règles d’hygiène par le personnel, nettoyage…

Les experts proposent des outils pour identifier les sources et voies de contamination, établir un plan d’échantillonnage de l’environnement de l’usine (sols, murs, équipements, machines…) et rechercher des causes en cas de détection de non-conformité.

L’ANSES recommande, pour la filière des préparations en poudre pour nourrissons, l’élaboration d’un guide commun de bonnes pratiques d’hygiène et des principes HACCP (7 principes de gestion de la sécurité sanitaire des aliments).