Prendre le petit-déjeuner pourrait ne pas être la meilleure stratégie pour la perte de poids


  • Mary Corcoran
  • Univadis Medical News
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Même si des études antérieures ont suggéré que le fait de prendre le petit-déjeuner est associé au maintien d’un poids santé, une nouvelle recherche publiée dans la revue BMJ suggère que prendre le petit-déjeuner n’est peut-être pas, en réalité, la meilleure stratégie pour perdre du poids. 

Des chercheurs en Australie ont examiné les données de 13 essais contrôlés randomisés et ont analysé l’effet de prendre régulièrement le petit-déjeuner sur la variation du poids et l’apport énergétique quotidien. 

Ils ont découvert que l’apport énergétique quotidien était en moyenne plus élevé de 260 calories par jour chez les participants qui prenaient le petit-déjeuner, par rapport à ceux qui sautaient le petit-déjeuner, quelles que soient leurs habitudes relatives au petit-déjeuner. Aucune donnée probante n’a établi que le fait de sauter le petit-déjeuner conduit à la prise de poids. Une méta-analyse des résultats a révélé une faible différence de poids en faveur des participants ayant sauté le petit-déjeuner (différence moyenne : 0,44 kg ; IC à 95 % : 0,07–0,82). 

Les chercheurs ont souligné que la qualité des études était faible et que les résultats doivent donc être interprétés avec prudence. Ils affirment cependant que leur revue remet en question la recommandation répandue selon laquelle prendre le petit-déjeuner peut favoriser le contrôle du poids. « Même si prendre régulièrement le petit-déjeuner peut avoir d’autres effets importants, la prudence est de mise concernant le fait de recommander le petit-déjeuner pour la perte de poids chez les adultes, car il pourrait avoir l’effet inverse », ont-ils conclu.