Post-infarctus: la variabilité de la pression artérielle et du LDL-C d’une visite sur l’autre, est de mauvais pronostic

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Chez les patients qui ont des antécédents d'infarctus du myocarde, il a été montré que le contrôle strict d'une hypertension artérielle et la réduction du taux du LDL-Cholestérol (LDL-C) constituaient d'importantes mesures de prévention secondaire.

Il n'en demeure pas moins que, mal...