Pneumovax® : mise à disposition exceptionnelle de doses à péremption courte


  • Fanny Le Brun
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

A retenir :

  • Pneumovax®, seul vaccin VPP23 commercialisé en France, subit des tensions d’approvisionnement depuis de nombreux mois
  • Sa distribution est contingentée sur le marché de ville
  • Face à cette situation, des doses supplémentaires à péremption courte seront mises à disposition des pharmacies de ville à partir du 13 août 2018
  • Les professionnels de santé doivent être vigilants sur le fait que ces doses doivent impérativement être administrées avant le 31 Octobre 2018

Pneumovax® est un vaccin pneumococcique polyosidique 23-valent (VPP23) indiqué pour l'immunisation active contre les maladies à pneumocoques chez les enfants à partir de 2 ans, les adolescents et les adultes.

Depuis novembre 2017, ce vaccin subit des tensions d’approvisionnement sur notre territoire, sachant qu’il est le seul VPP 23 commercialisé en France. Sa distribution est contingentée sur le marché de ville, par dotation grossistes afin de garantir une répartition homogène sur tout le territoire. En revanche, la distribution est normale sur le marché des collectivités.

Face à cette situation, MSD Vaccins va mettre à disposition des pharmacies de ville, à partir de la semaine du 13 août 2018, des doses supplémentaires de vaccin Pneumovax® en seringue préremplie ayant une péremption courte : ces doses devront impérativement être administrées avant le 31 Octobre 2018.

Les pharmaciens délivrant ces doses devront alerter systématiquement les patients de cette date d’expiration courte et avant toute administration, le professionnel de santé doit vérifier systématiquement la date de péremption du produit.

Pour rappel, l’HAS a publié en janvier 2018 des recommandations afin de prioriser les populations devant bénéficier de la vaccination contre les infections à pneumocoque en contexte de pénurie de vaccin pneumococcique non conjugué 23-valent.