Plus de 200 personnes sont actuellement touchées par une mystérieuse maladie respiratoire aux États-Unis


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les autorités des États-Unis (É.-U.) poursuivent leurs investigations sur la cause d’une grave et mystérieuse maladie respiratoire identifiée chez environ 200 patients. 

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (US Centers for Disease Control and Prevention, CDC) et l’Agence des produits alimentaires et médicamenteux (US Food and Drug Administration, FDA) des États-Unis travaillent avec des responsables de la santé au niveau des États et à l’échelle locale dans le cadre de l’enquête. Ils affirment que même si certains cas dans chacun des États sont similaires et semblent être associés à l’utilisation de produits liés aux cigarettes électroniques, « il est nécessaire de disposer de plus amples informations pour déterminer la cause de la maladie respiratoire ».

Les personnes affectées ont signalé un début progressif des symptômes, notamment des difficultés respiratoires et/ou une douleur thoracique avant d’être hospitalisées. Certains patients ont également signalé une maladie gastro-intestinale ou des symptômes tels que de la fièvre ou de la fatigue. 

Les autorités ont noté que, dans de nombreux cas, les patients ont également reconnu avoir récemment utilisé des produits liés aux cigarettes électroniques contenant du tétrahydrocannabinol. 

« Même si les cas semblent similaires, il n’est pas clairement établi si ces cas ont une cause commune ou s’il s’agit de maladies différentes avec des présentations similaires. C’est la raison pour laquelle l’enquête que nous menons actuellement est d’une importance capitale », ont déclaré les CDC et la FDA dans un communiqué

À la date du 27 août, 215 cas potentiels de la maladie avaient été rapportés, avec des signalements supplémentaires qui sont actuellement à l’étude. Un adulte hospitalisé atteint de la maladie dans l’État de l’Illinois est décédé le mois dernier.