Picato® : prudence en cas d’antécédents de cancer cutané


  • Fanny Le Brun
  • Actualités des médicaments
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Picato ® est un médicament sous forme de gel contenant du mébutate d’ingénol. Il est indiqué dans le traitement cutané des kératoses actiniques non hyperkératosiques et non hypertrophiques chez l’adulte.

Les résultats préliminaires d’une étude de sécurité à long terme actuellement en cours ont mis en évidence un déséquilibre dans l’incidence de survenue de carcinome épidermoïde cutané entre les patients traités par mébutate d’ingénol et les patients traités par imiquimod.

De plus, une méta-analyse de quatre études conduites sur le disoxate d'ingénol (traitement en développement dans le traitement de la kératose actinique) a montré une augmentation des cancers de la peau à 14 mois chez les patients traités par rapport aux patients non traités, notamment à type de carcinome basocellulaire, de maladie de Bowen et de carcinome épidermoïde cutané.

Face à ces constatations, l’ANSM recommande que Picato ® soit utilisé avec précaution chez les sujets ayant des antécédents de cancer de la peau. Les patients doivent être prévenus de ce risque afin qu’ils soient vigilants et consultent immédiatement un médecin en cas d’apparition de lésions cutanées.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) procède actuellement à une réévaluation du rapport bénéfices/risques de ce traitement.