Peu de nourrissons fébriles d’apparence en bonne santé voient leur état se détériorer après leur sortie du SU

  • Golan N & al.
  • Pediatr Infect Dis J

  • Univadis
  • Clinical Summary
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Dans une grande population de nourrissons et de tout-petits d’apparence en bonne santé qui ont été évalués pour une fièvre et bénéficiant d’un bon suivi, les résultats indésirables graves étaient rares.
  • Les professionnels de santé doivent prendre en compte la couverture vaccinale au niveau local.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les conséquences d’une infection manquée sont importantes, mais un bilan approfondi peut s’avérer contre-productif.
  • La plupart des agents pathogènes peuvent être isolés dans les 24 heures.

Principaux résultats

  • 0,42 % des patients (n = 72) présentaient une véritable bactériémie.
    • 35 patients avaient reçu 2 des 3 doses du vaccin antipneumococcique.
    • Deux patients avaient reçu une dose.
  • Les bactéries les plus fréquentes étaient les espèces Streptococcus pneumoniae, Kingella kingaeet Salmonella.
  • Suivi :
    • 85,7 % des patients (n = 60) ont été rappelés au service des urgences (SU) pédiatriques ou avaient un rendez-vous programmé.
    • 14,3 % des patients (n = 10) sont revenus spontanément.
    • Deux patients ont été contactés par téléphone.
  • 84,7 % des patients ont été hospitalisés.
    • Durée de séjour médiane : 5,6 jours (intervalle interquartile [IIQ] : 2,8–6,4).
    • Un patient a été admis ultérieurement aux soins intensifs.
  • Délai médian entre les visites : 28,7 heures (IIQ : 19,1–41,1).
  • Un enfant a présenté une endocardite ayant entraîné une hémiparésie, une paralysie faciale et des troubles convulsifs.
  • Un autre enfant a présenté une méningite ayant entraîné une perte auditive.
  • Aucun décès n’a été rapporté.

Méthodologie

  • Une étude de cohorte rétrospective monocentrique a porté sur des enfants en Israël, âgés de 3 à 36 mois, d’apparence en bonne santé et immunocompétents (n = 17 114).
  • Tous les enfants ont été évalués pour une fièvre, ont fait l’objet d’une hémoculture et ont été renvoyés chez eux.
  • Critère d’évaluation : le décès ; l’admission aux soins intensifs.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Limites

  • Le pourcentage d’enfants entièrement vaccinés contre le pneumocoque n’est pas clairement établi.
  • Il se peut que les résultats ne puissent pas être généralisés.