Pénuries de médicaments : le réseau de l’UE prend des mesures pour améliorer le signalement et la communication


  • Priscilla Lynch
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Le groupe de travail de l’Union européenne mis en place pour aborder les problèmes d’approvisionnement en médicaments a publié deux documents :

Le groupe de travail a été créé par les organismes de réglementation de l’UE, afin de mieux traiter les problèmes potentiels liés à l’approvisionnement en médicaments et de développer et coordonner des actions visant à faciliter la prévention, l’identification, la gestion et la communication au sujet des pénuries.

Les deux documents posent les bases d’une approche améliorée et harmonisée au sein de l’UE concernant le signalement et la communication sur les pénuries et les problèmes de disponibilité des médicaments, une priorité essentielle en matière de santé publique pour le réseau de l’UE.

Le premier document fournit des orientations à l’industrie pharmaceutique pour faciliter la détection et la notification rapide aux autorités compétentes, et inclut une proposition de modèle pour la notification des pénuries par les sociétés pharmaceutiques. Ces orientations ainsi que le modèle seront mis en œuvre dans le cadre d’une phase pilote, qui devrait débuter au dernier trimestre 2019.

Le second document, adressé aux autorités nationales compétentes de l’UE et à l’Agence européenne des médicaments (European Medicines Agency, EMA), définit des principes et présente des exemples de bonnes pratiques concernant la communication sur les pénuries auprès du public, notamment les patients et les professionnels de santé. Ces orientations sont basées sur une enquête menée sur la question par le groupe de travail dans l’ensemble des États membres de l’UE.