PAS 2019—Le refus des parents n’est pas le seul obstacle à la vaccination contre le VPH


  • Emily Willingham, PhD
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

  • Les obstacles à la vaccination contre le VPH ne se limitent pas au facteur le plus courant : le refus des parents.
  • Parmi les autres facteurs cités par les pédiatres et les infirmiers praticiens figurent le manque de temps pour expliquer le vaccin et les consultations moins fréquentes avec les adolescents concernant les soins de santé.

Pourquoi est-ce important 

  • Malgré la disponibilité de ce vaccin contre le cancer depuis 2006, le taux de vaccination demeure remarquablement faible, en partie à cause des inquiétudes des parents.
  • Cette étude propose d’autres possibilités d’amélioration.

Principaux résultats

  • 100 % des personnes ayant répondu ont cité plus d’un obstacle à la vaccination.
  • Le refus/report des parents était l’obstacle le plus fréquent (> 80 %).
  • Mais 17 % des cliniciens ont également indiqué qu’ils n’avaient pas eu le temps nécessaire pour expliquer suffisamment le vaccin.
  • 13 % ont cité le nombre relativement faible d’adolescents se présentant aux visites médicales régulières.
  • 11 % ont indiqué qu’ils n’avaient pas reçu une formation suffisante pour formuler une recommandation ferme.
  • 7 % ont éprouvé des difficultés à administrer le vaccin lors d’une consultation urgente/habituelle.
  • La plupart (89 %) se sont fiés aux messages-guides comme stratégie pour améliorer le taux de vaccination.
  • Seuls 17 % ont eu recours à des rappels téléphoniques.

Protocole de l’étude 

  • Données d’une enquête menée auprès de pédiatres et d’infirmiers praticiens dans 19 États, membres d’un réseau de l’Académie américaine de pédiatrie (American Academy of Pediatrics).
  • Financement : NIH.

Limites 

  • Les données autodéclarées ont été présentées lors d’une conférence, sans examen par des pairs.