Nouvelles recommandations relatives à la prévention de l’allergie aux arachides chez les nourrissons à risque

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Chez les nourrissons atteints d’eczéma sévère, d’allergie aux œufs ou de ces deux affections, qui sont considérés comme présentant un risque élevé d’allergie aux arachides, l’introduction d’aliments contenant des arachides dans leur régime alimentaire doit être effectuée dès l’âge de 4 à 6 mois.

Il s’agit des nouvelles recommandations publiées par l’Institut national des allergies et maladies infectieuses (National Institute of Allergy and Infectious Diseases, NIAID) des États-Unis. Ces recommandations ont été rédigées après la publication de nouvelles données suggérant qu’il est possible de prévenir l’allergie aux arachides par l’introduction précoce d’aliments contenant des arachides.

Chez les nourrissons présentant un eczéma léger ou modéré, les aliments contenant des arachides doivent être introduits autour de l’âge de 6 mois. Les aliments contenant des arachides doivent être librement introduits dans le régime alimentaire des nourrissons sans eczéma ni allergie alimentaire.

Selon les recommandations, dans tous les cas, les nourrissons doivent consommer d’autres aliments solides avant l’introduction de produits contenant des arachides.

Pour Anthony S. Fauci, directeur du NIAID, la mise en œuvre à grande échelle des nouvelles recommandations par les professionnels de santé permettra de prévenir l’apparition d’une allergie aux arachides chez de nombreux enfants sensibles, pour, à terme, diminuer la prévalence de l’allergie aux arachides.