Nouvelles recommandations : prise en charge de la douleur cancéreuse chez les adultes et les adolescents


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié de nouvelles recommandations pour la prise en charge pharmacologique et radiothérapeutique de la douleur cancéreuse chez les adultes et les adolescents. Le dernier ensemble de recommandations de l’OMS portant sur la prise en charge de la douleur cancéreuse avait été publié en 1996.

Les recommandations préconisent d’instaurer chez les patients un analgésique dont le type et l’intensité sont adaptés au type et à la sévérité de la douleur. Les analgésiques légers ne doivent pas être administrés seuls pour l’instauration d’un traitement de la douleur modérée ou sévère. Tout opioïde peut être envisagé pour l’entretien du soulagement de la douleur, en fonction de l’évaluation clinique et de la sévérité de la douleur. 

Les auteurs ont formulé une recommandation forte selon laquelle des stéroïdes adjuvants peuvent être administrés pour parvenir au contrôle de la douleur lorsque cela est indiqué. « Dans le cadre du traitement de la douleur cancéreuse ou des complications dues au moins en partie à l’œdème entourant une tumeur, les stéroïdes ayant l’effet minéralocorticoïde le plus faible sont préférables », ont-ils indiqué. 

Les recommandations préconisent que chez les adultes et les adolescents atteints de métastases osseuses, un bisphosphonate doit être utilisé pour prévenir et traiter la douleur osseuse. Chez les personnes souffrant d’une douleur liée à des métastases osseuses, une radiothérapie fractionnée à dose unique doit être utilisée lorsque la radiothérapie est indiquée et disponible. 

Il est également préconisé dans les recommandations d’envisager des soins psychosociaux lors de l’élaboration des plans de soins aux patients.