Nouvelles recommandations de l’EULAR sur la prise en charge de la douleur dans le cadre de l’arthrite


  • Mary Corcoran
  • Univadis Actualités médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La Ligue européenne contre le rhumatisme (European League Against Rheumatism, EULAR) a publié de nouvelles recommandations ayant pour but d’aider les professionnels de santé à mettre en œuvre des approches pour la prise en charge de la douleur chez les patients atteints d’arthrite inflammatoire (AI) et d’arthrose. 

Les recommandations ont été élaborées par un groupe de travail multidisciplinaire, composé de 18 membres de 12 pays, qui a mené une revue systématique de la littérature afin d’évaluer les données probantes sur l’efficacité de plusieurs modalités de traitement. Sur 2 914 études ayant initialement été identifiées, 186 ont répondu aux critères d’inclusion.

L’EULAR a élaboré huit recommandations basées sur la revue de la littérature, notamment des orientations selon lesquelles les patients doivent également faire l’objet d’interventions sur le sommeil et bénéficier d’orthèses, d’une aide au contrôle du poids et d’un traitement pharmacologique de la douleur spécifique aux douleurs articulaires, s’il y a lieu.

Deux recommandations supplémentaires basées sur l’opinion d’experts portent sur le moment auquel il faut envisager l’évaluation d’un patient et sur la mise à disposition d’un plan de prise en charge personnalisée pour les patients.

Les directives soulignent également l’importance d’adopter un cadre centré sur le patient d’un point de vue biopsychosocial, afin de disposer de connaissances suffisantes sur la pathogenèse de l’AI et de l’arthrose, et d’être en mesure de différencier la douleur localisée et la douleur généralisée.

Les recommandations ont été publiées dans la revue The Annals of the Rheumatic Diseases.