Nouveau plan d’action de l’OMS pour l’activité physique et la santé


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé cette semaine son nouveau plan d’action mondial pour l’activité physique et la santé

La publication du plan intervient dans un contexte où il est estimé qu’un adulte sur cinq et quatre adolescents sur cinq (11–17 ans) dans le monde n’ont pas une activité physique suffisante. Dans certains pays, les niveaux d’inactivité peuvent atteindre jusqu’à 70 % en raison de l’évolution des tendances en matière de transport, du recours accru à la technologie et de l’urbanisation. 

Le plan d’action montre comment les pays peuvent réduire l’inactivité physique chez les adultes et les adolescents de 15 % d’ici à 2030 et préconise un ensemble de mesures dans 20 domaines qui, combinées, visent à créer des sociétés plus actives. 

Ces mesures comprennent la mise en œuvre et le renforcement des systèmes d’évaluation et d’accompagnement des patients pour favoriser l’activité physique et réduire la sédentarité au niveau des soins en médecine générale, des soins en médecine spécialisée et des services sociaux.

Le document prévoit également le renforcement de la formation initiale et de la formation continue des professionnels du secteur de la santé afin d’assurer une intégration efficace des bénéfices sur la santé de l’activité physique dans la formation officielle sur la prévention et la prise en charge des maladies non transmissibles, la santé mentale, le vieillissement en bonne santé, la santé et le développement infantiles et la promotion plus étendue de la santé et du bien-être de la population. 

Le plan couvre la période allant de 2018 à 2030.