Non-répondeurs après vaccination anti-hépatite B : faut-il revacciner et comment ?


  • Fanny Le Brun
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir :

  • Certaines personnes pourtant immunocompétentes ne répondent pas à un schéma de vaccination standard contre l’hépatite B correctement réalisé
  • Il est alors recommandé de pratiquer 1 à 3 injections supplémentaires (sans dépasser un total de 6 injections)
  • Une étude néerlandaise chez des adultes en bonne santé vient de montrer que les vaccins HBVaxPro® 40 µg (indiqué chez les adultes dialysés ou en attente de dialyse) et Fendrix® 20 μg (indiqué chez les sujets porteurs d'une insuffisance rénale chronique) sont particulièrement efficaces pour la revaccination des non-répondeurs

Les vaccins contre le virus de l’hépatite B sont composés de l’antigène HBs (AgHBs : protéine d’enveloppe du virus) et induisent la production d’anticorps (Ac) anti-HBs. Le schéma vaccinal classique comporte 3 doses mais certaines personnes, pourtant en bonne santé, ne répondent pas à ce vaccin : leur titre d’Ac anti-HBs est

Quand faut-il contrôler la réponse après vaccination contre l’hépatite B ?

La problématique des « non-répondeurs » ne se pose que dans des populations à risque d’exposition et/ou à risque de non-réponse (ex : immunodéprimées), pour lesquelles le dosage des anticorps anti-HBs doit être réalisé à l’issue du schéma vaccinal. En dehors de ces situations, il n’y a pas d’indication à contrôler le titre des anticorps anti-HBs après vaccination.

Que faire en cas de non-réponse ?

Chez les personnes immunocompétentes, en cas de non-réponse à un schéma de vaccination standard correctement réalisé et après s’être assuré de l’absence de portage chronique, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommande de pratiquer 1 à 3 injections supplémentaires de vaccin hépatite B (sans dépasser un total de 6 injections). Chaque injection doit être suivie d’un dosage du titre des anticorps 4 à 8 semaines plus tard. L’obtention d’un taux d’anticorps ≥ 10 UI/L fera interrompre la procédure et aucun contrôle ou injection supplémentaire de vaccin hépatite B ne sera requis par la suite.

Chez les personnes immunodéprimées, des schémas vaccinaux spécifiques doivent être privilégiés en primo-vaccination et un contrôle annuel des Ac anti-HBS doit être réalisé : des injections de rappel seront proposées le cas échéant, afin de maintenir un taux d’anticorps ≥ 10 UI/L.

Quels vaccins sont efficaces chez les non-répondeurs ?

Une étude néerlandaise multicentrique, randomisée, en ouvert, a évalué différents protocoles de revaccination chez 480 adultes en bonne santé non-répondeurs (taux d’Ac anti-HBS ® 10 μg ou Engerix-B® 20 μg. Les participants ont été randomisés en 4 groupes recevant une nouvelle série de vaccination soit par le même vaccin HBVaxPro® 10 μg ou Engerix-B® 20 μg (groupe contrôle), soit par Twinrix® 20 μg (vaccin combiné contre les hépatites A et B), Fendrix® 20 μg (indiqué chez les sujets porteurs d'une insuffisance rénale chronique) ou HBVaxPro® 40 µg (indiqué chez les adultes dialysés ou en attente de dialyse). Tous les schémas de revaccination étaient similaires avec injection intramusculaire à M0, M1 et M2. Le taux d’Ac anti-HBs a été mesuré à M0, M1, M2 et M3.

D’après les résultats de cette étude, le taux de répondeurs à 3 mois était de :

  • 67% (IC 95% : 57,9–75,1) dans le groupe contrôle HBVaxPro® 10 μg ou Engerix-B® 20 μg,
  • 80% (IC 95% : 71,3-86,5) dans le groupe Twinrix® 20 μg,
  • 83% (IC 95% : 75,2-89,7) dans le groupe HBVaxPro® 40 µg,
  • 87% (IC 95% : 79,9-92,4) dans le groupe Fendrix® 20 μg.

La différence par rapport au groupe contrôle a été significative pour les groupes HBVaxPro® 40 µg et Fendrix® 20 μg mais pas pour le groupe Twinrix® 20 μg. Il serait donc intéressant de réfléchir à l’extension de l’indication des vaccins HBVaxPro® 40 µg et Fendrix® 20 μg pour la revaccination des non-répondeurs en bonne santé.