NKF 2019 — Une solution expérimentale de remplissage de cathéter réduit les infections de cathéter d’hémodialyse


  • Richard Robinson
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une solution expérimentale de remplissage de cathéter s’avère supérieure à l’héparine seule dans la prévention des infections du sang associées à l’hémodialyse.

Pourquoi est-ce important

  • Les infections sont la deuxième cause de décès chez les patients sous hémodialyse.
  • Le coût des infections du sang associées aux cathéters (ISAC) est de 17 000 $ à 32 000 $ par épisode.

Protocole de l’étude

  • Comparaison randomisée entre Neutrolin et l’héparine comme solution de remplissage de cathéter.
    • Neutrolin est un mélange de taurolidine, de citrate et d’héparine autorisé comme solution de remplissage de cathéter dans l’Union européenne pour la prévention des ISAC.
  • Les patients étaient atteints d’une maladie rénale terminale nécessitant une hémodialyse au moins deux fois par semaine.
  • 806 patients ont été randomisés selon un rapport de 1:1.
  • Le critère d’évaluation principal était le délai jusqu’à une ISAC.
  • L’ISAC était établie par une fièvre et d’autres signes cliniques, ainsi que par une hémoculture positive.
  • Financement : CorMedix Inc.

Principaux résultats

  • Arrêt prématuré en raison de la supériorité des résultats de Neutrolin.
  • Nombre d’ISAC par 1 000 jours de cathéter :
    • 9 pour Neutrolin, 32 pour l’héparine.
    • Risque relatif : 0,29 (IC à 95 % : 0,14–0,62) ; P = 0,006.
  • Il n’y avait pas de différence significative pour ce qui est des événements indésirables survenus au cours du traitement.