Myélome multiple : une prophylaxie précoce à base de lévofloxacine réduit le taux d’épisodes fébriles et de décès

  • Drayson MT, et al.
  • Lancet Oncol
  • 23 oct. 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patients atteints d’un myélome multiple (MM), l’ajout d’une prophylaxie à base de lévofloxacine au traitement contre le MM pendant les 12 premières semaines suivant le diagnostic était associé à une réduction du taux d’épisodes fébriles et de décès.

Pourquoi est-ce important ?

  • L’infection contribue au décès chez 20 % des patients atteints d’un MM. Le risque d’infection est le plus élevé au cours des trois premiers mois suivant le diagnostic.

Protocole de l’étude

  • Une étude de phase III a été menée afin d’évaluer le bénéfice associé à une prophylaxie de 12 semaines à base de lévofloxacine (n = 489), comparativement à un placebo (n = 488), chez des patients atteints d’un MM nouvellement diagnostiqué.
  • Âge médian des patients :
    • bras lévofloxacine : 67 ans (intervalle : 59–75) ;
    • bras placebo : 67 ans (intervalle : 61–75).
  • Financement : Institut national britannique pour la recherche en matière de santé (National Institute for Health Research, NIHR).

Principaux résultats

  • Après une durée de suivi médiane de 12 mois (intervalle interquartile : 8–13) :
    • Avec la lévofloxacine, 19 % des patients ont présenté un premier épisode fébrile ou un décès au cours des 12 premières semaines, contre 27 % avec le placebo : rapport de risque (RR) pour le délai jusqu’au premier événement sous 12 semaines de 0,66 (IC à 95 % : 0,51–0,86 ; P = 0,0018).
  • Au cours des 16 premières semaines de traitement :
    • 9 % des 308 événements indésirables graves (EIG) survenus dans le bras lévofloxacine et 5 % des 289 EIG survenus dans le bras placebo ont été considérés comme possiblement liés au médicament à l’étude.

Limites

  • Population de l’étude relativement en forme.