Myélome multiple : un traitement combiné à base de daratumumab améliore de manière significative la SG chez les patients inéligibles à une greffe

  • Mateos M-V, et al.
  • Lancet Oncol.
  • 10 déc. 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patients atteints d’un myélome multiple nouvellement diagnostiqué (MMND) inéligibles à une greffe, l’ajout de daratumumab au schéma bortézomib, melphalan et prednisone (D-VMP) a réduit de manière significative le risque de décès, comparativement au schéma VMP seul.

Pourquoi est-ce important ?

  • Il s’agit du premier traitement combiné à base de daratumumab à montrer une amélioration significative de la survie dans le cadre du MM.

Protocole de l’étude

  • Il s’agit d’une mise à jour des résultats de l’essai de phase III ALCYONE, qui a comparé le schéma D-VMP (n = 350) au schéma VMP seul (n = 356) chez 706 patients atteints d’un MMND et inéligibles à une greffe.
  • Financement : Recherche et développement Janssen (Janssen Research & Development).

Principaux résultats

  • Après une durée de suivi médiane de 40,1 mois (intervalle interquartile [IIQ] : 37,4–43,1) :
    • Le taux de mortalité était de 24 % avec D-VMP, contre 35 % avec VMP.
      • Le rapport de risque (RR) pour le décès était de 0,60 (IC à 95 % : 0,46–0,80 ; P = 0,0003).
    • Le taux de progression de la maladie ou de décès était de 50 % avec D-VMP, contre 74 % avec VMP.
      • Le RR pour la SSP était de 0,42 (IC à 95 % : 0,34–0,51 ; P 
    • Le taux de réponse globale était de 90,9 % (IC à 95 % : 87,3–93,7 %) avec D-VMP, contre 73,9 % (IC à 95 % : 69,0–78,4 %) avec VMP.
      • Le rapport de cotes (RC) était de 3,55 (IC à 95 % : 2,30–5,49 ; P 
    • Le taux de maladie résiduelle négative (MR-) était de 28 % avec D-VMP, contre 7 % avec VMP.
      • Le RC était de 5,23 (IC à 95 % : 3,27–8,36 ; P 
  • Aucun nouveau signe d’alerte concernant la sécurité d’emploi n’a été rapporté pour le schéma D-VMP.

Limites

  • Après neuf cycles de VMP, les patients du groupe D-VMP ont continué de recevoir du daratumumab.