Myélome multiple : le cyclophosphamide permet de surmonter la résistance au pomalidomide

  • Weisel KC & al.
  • Blood Cancer J
  • 8 avr. 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patients atteints d’un myélome multiple (MM) en rechute/réfractaire (R/R), l’ajout de cyclophosphamide (CY) à l’association pomalidomide et dexaméthasone (POM-DEX) a permis aux patients de surmonter la résistance au pomalidomide et d’obtenir une amélioration de la réponse.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le pronostic des patients atteints d’un MM R/R est défavorable.

Protocole de l’étude

  • L’étude de phase II PERSPECTIVE a été menée afin d’évaluer l’ajout de CY après une réponse insuffisante à 3 cycles de POM-DEX, chez 60 patients atteints d’un MM R/R.
  • Les patients avaient reçu une médiane de trois lignes de traitement antérieures.
  • Financement : Celgene Corp.  

Principaux résultats

  • Meilleure réponse aux cycles 1–3 de POM-DEX (n = 59), contre meilleure réponse après l’ajout de CY (n = 36) :
    • taux de réponse objective : 18,6 % contre 36,1 % ;
    • taux de réponse partielle : 15,2 % contre 22,2 % ;
    • taux de très bonne réponse partielle : 3,4 % contre 8,3 % ;
    • taux de réponse complète : 0 % contre 5,6 % ;
    • taux de progression de la maladie : 18,6 % contre 0 % ;
    • taux de maladie stable : 39,0 % contre 33,3 % ;
    • taux de réponse minimale : 20,3 % contre 27,8 %.
  • La SSP médiane était de 6,4 mois dans la population en intention de traiter ayant reçu POM-DEX uniquement ; la seconde SSP médiane à partir de l’ajout du CY, chez les patients ayant reçu la trithérapie, était de 4,8 mois.
  • Les événements indésirables hématologiques et non hématologiques les plus fréquents étaient la neutropénie (66,6 %) et la pneumonie (16,7 %), respectivement.

Limites

  • Des violations du protocole ou d’autres problèmes ont empêché 14 patients de recevoir du CY.