MSF a donné plus de 10,5 millions de consultations ambulatoires en 2017


  • Mary Corcoran
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Les professionnels de santé de Médecins Sans Frontières (MSF) ont donné 10 648 300 consultations ambulatoires et ont réalisé 110 000 interventions chirurgicales majeures l’année dernière. Ces données apparaissent dans le rapport d’activités international de l’organisation pour l’année 2017.

Le rapport décrit à quel point la violence contre les civils s’est intensifiée en Birmanie, en République démocratique du Congo (RDC), au Soudan du Sud, en République centrafricaine et en Irak en 2017, et comment elle s’est poursuivie à un rythme soutenu en Syrie, au Nigeria et au Yémen. Le travail mené par MSF l’année dernière dans les zones de conflit armé représente plus d’un tiers de son activité.

En tout, MSF a mené 462 projets dans 72 pays, les régions dans lesquelles les projets ont été les plus nombreux étant l’Afrique (262) suivie du Moyen-Orient (82), de l’Asie (61), de l’Europe (28), des Amériques (26) et du Pacifique (3). 

Les professionnels de santé de MSF ont aidé au déroulement de 288 900 accouchements ainsi qu’à l’administration de 544 800 vaccinations de routine et ont vacciné 2 095 000 personnes contre la rougeole en réponse aux flambées de la maladie. 

Dans le cadre des projets de MSF, un peu plus de 200 000 patients recevaient un traitement antirétroviral contre le VIH de première intention à la fin de l’année 2017, tandis que 15 400 patients recevaient un traitement de deuxième intention. Quelque 18 500 patients ont commencé un traitement contre la tuberculose (TB) et 3 600 patients ont commencé un traitement contre la TB multirésistante.

Le rapport montre également que 23 900 migrants et réfugiés ont été secourus et aidés en mer l’année dernière.