Migraine : un ECR vient confirmer le bénéfice préventif de l’acupuncture

  • BMJ

  • Par Susan London
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Par rapport à l’acupuncture simulée, l’acupuncture manuelle réelle dans cet essai contrôlé randomisé (ECR) a réduit le nombre de jours de migraine et de crises chez les patients présentant une migraine épisodique sans aura n’ayant pas reçu de prophylaxie pharmacologique.

Pourquoi est-ce important ?

  • Éditorial : « Nous disposons à présent de données probantes satisfaisantes indiquant que l’acupuncture est un traitement efficace de la migraine épisodique. » 

Principaux résultats

  • Comparaison concernant la réduction du nombre moyen de jours de migraine entre l’acupuncture manuelle réelle et l’acupuncture simulée :
    • -3,5 contre -2,4 (différence corrigée : -1,4 ; P = 0,005) aux semaines 13–16 ; et
    • -3,9 contre -2,2 (différence corrigée : -2,1 ; P 
  • Comparaison concernant la réduction du nombre moyen de crises de migraine entre l’acupuncture manuelle réelle et l’acupuncture simulée aux semaines 17–20 : -2,3 contre -1,6 (différence corrigée : -1,0 ; P 
  • Aucun événement indésirable sévère.
  • Patients percevant une pénétration des aiguilles similaire entre l’acupuncture manuelle et l’acupuncture simulée : 79,3 % contre 75,0 % (P = 0,891).

Protocole de l’étude

  • Un ECR multicentrique a été mené en Chine, avec une mise en aveugle des patients, de l’évaluation des résultats et des statisticiens vis-à-vis des traitements.
  • 150 patients présentant une migraine épisodique sans aura ont été affectés de manière aléatoire, selon un rapport de 2:2:1, à 8 semaines des traitements suivants :
    • 20 séances d’acupuncture manuelle portant sur des points d’acupuncture réels associées aux soins usuels ;
    • 20 séances d’acupuncture simulée sans pénétration de la peau portant sur des non-points d’acupuncture hétérosegmentaires associées aux soins usuels ; et
    • les soins usuels (changements du mode de vie, autoprise en charge de la migraine).
  • Critère d’évaluation principal : le changement du nombre de jours de migraine et du nombre de crises par période de 4 semaines durant les semaines 1 à 20 après la randomisation, par rapport à l’inclusion (4 semaines avant la randomisation).
  • Financement : Fondation nationale des sciences naturelles de Chine ; autres.

Limites

  • Les patients n’ont pas reçu de prophylaxie à l’inclusion.
  • Le bénéfice à long terme n’est pas évaluable.
  • Le caractère généralisable des résultats est inconnu.