MG : Trop de dépistages du cancer du col selon Constances

  • Dr Chloe Vaneeren

  • JIM Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Constances est une cohorte épidémiologique « généraliste » constituée d'un échantillon représentatif de 200 000 adultes âgés de 18 à 69 ans à l'inclusion, consultant des Centres d'examens de santé (CES) de la Sécurité sociale. Elle a servi de base à une analyse quantitative transversale du surdépistage du cancer du col de l'utérus, défini par la réalisation de plus d'un frottis dans les 3 ans précédant l'inclusion. Sur les 32 214 femmes éligibles de cette cohorte, les auteurs ont relevé 31,1 % de femmes surdépistées, 23,2 % de femmes non à jour et 47,5 % de femmes à jour. Les femmes les plus dépistées sont celles du haut de la hiérarchie sociale, vivant en ville ou en banlieue et lorsque le réalisateur du frottis est un gynécologue.