Métastase hépatique dans le cadre d’un CCR : la CTNA ne montre aucun effet sur la morbidité postopératoire

  • Wiseman JT & al.
  • J Am Coll Surg
  • 21 mars 2019

  • Par Jim Kling
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

  • La chimiothérapie néoadjuvante (CTNA) n’a pas été associée à davantage de complications, de fistules biliaires, d’insuffisances hépatiques post-hépatectomie, ni à une augmentation de la mortalité chez les patients ayant fait l’objet d’une résection pour des métastases hépatiques dans le cadre d’un cancer colorectal (CCR).

Pourquoi est-ce important ?

  • La CTNA est connue pour avoir des effets hépatotoxiques, mais des études antérieures ont démontré des résultats mitigés quant à savoir si cela influe sur la morbidité/mortalité postopératoire. Les auteurs ont effectué un appariement selon les scores de propension pour répondre à la question.

Protocole de l’étude

  • Une analyse rétrospective a été réalisée par appariement selon les scores de propension de 2 832 patients (dont 50 % recevaient une CTNA), issus de la base de données sur l’hépatectomie ciblant le Programme national d’amélioration de la qualité chirurgicale (National Surgical Quality Improvement Program) du Collège américain des chirurgiens (American College of Surgeons).
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats 

  • Les groupes CTNA et non-CTNA présentaient des taux similaires (P > 0,05) de morbidité (34 % contre 33 %), de mortalité (0,8 % contre 0,7 %), de fuites biliaires (6 % contre 5 %), d’insuffisance hépatique post-hépatectomie (5 % contre 5 %) et d’intervention post-hépatectomie (8 % contre 8 %) globales à 30 jours.
  • À l’analyse multivariée, la CTNA n’a pas été associée à un risque accru de complications postopératoires (RR : 1,07 ; P = 0,43) ou de mortalité postopératoire (RR : 1,09 ; P = 0,85).
  • Aucune différence n’a été observée en termes de morbidité ou de mortalité associée à la CTNA chez les patients ayant fait l’objet d’une hépatectomie ou d’une trisegmentectomie droite (n = 649).

Limites

  • Analyse rétrospective.