Mélanome : un emplacement sur le cuir chevelu postérieur est associé au pronostic le plus défavorable

  • Howard MD & al.
  • J Am Acad Dermatol
  • 19 avr. 2019

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’emplacement anatomique est associé à la survie spécifique au mélanome (SSM) ; le cuir chevelu postérieur est associé aux résultats les plus défavorables, comparativement au haut du dos.
  • Les sites exposés de manière intermittente et chronique au soleil prédisaient une meilleure survie.

Pourquoi est-ce important ?

  • Bien que le site soit un facteur pronostique déjà connu, cette étude s’appuie sur des définitions anatomiques plus précises que les études précédentes et prend en compte de nombreux facteurs de confusion potentiels.

Principaux résultats

  • Comparativement au mélanome situé en haut du dos, le mélanome du cuir chevelu postérieur était associé à une SSM plus faible (RR : 2,46 ; P 
  • Comparativement aux sites rarement exposés au soleil, les sites exposés au soleil de manière intermittente (RR : 0,56 ; P 

Protocole de l’étude

  • 3 570 patients atteints d’un mélanome invasif cutané primitif ont été analysés afin de déterminer l’emplacement anatomique, l’exposition au soleil et la SSM.
  • Financement : gouvernement australien.

Limites

  • Biais d’orientation potentiel.
  • Statut des ganglions lymphatiques sentinelles et de la maladie métastatique à distance incomplet.