Mélanome pédiatrique : l’index mitotique prédit la survie sans récidive

  • Ipenburg NA & al.
  • J Am Acad Dermatol
  • 1 nov. 2019

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’index mitotique tumoral est associé à la survie sans récidive (SSR) des patients de moins de 20 ans atteints d’un mélanome cutané.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les facteurs de pronostic peuvent permettre de guider la prise en charge des patients.

Principaux résultats

  • La SSR à 5 ans était de 84 % et la SSR à 10 ans était de 77 %.
  • La survie spécifique au mélanome (SSM) à 5 ans était de 91 % ; la SSM à 10 ans était de 88 %.
  • L’index mitotique était associé à la SSR à l’analyse multivariée (rapport de risque [RR] : 1,2 ; IC à 95 % : 1,1–1,3).
  • Aucune analyse multivariée n’a été réalisée pour la SSM.

Protocole de l’étude

  • 156 patients atteints d’un mélanome cutané primitif, dont 143 âgés de 12 à 19 ans et 13 âgés de moins de 12 ans, ont fait l’objet d’une analyse afin de déterminer les facteurs associés à la SSR et à la SSM.
  • Financement : aucun.

Limites

  • Analyse multivariée limitée.
  • Étude rétrospective.
  • Il y avait peu de patients âgés de moins de 12 ans.