Mélanome : les caractéristiques observées à la TDMC prédisent la SG et la SSP sous pembrolizumab dans une étude française

  • Durot C & al.
  • Eur Radiol
  • 15 janv. 2019

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’asymétrie de la tumeur à la tomodensitométrie de contraste (TDMC) réalisée avant le traitement est associée à la survie, chez les patients atteints d’un mélanome métastatique et traités par pembrolizumab.

Pourquoi est-ce important ?

  • Cette étude suggère que la TDMC réalisée avant le traitement représente un outil utile pour identifier les candidats à un traitement par pembrolizumab.

Principaux résultats

  • La SG médiane était de 357 jours ; la SSP médiane était de 99 jours.
  • L’asymétrie à texture épaisse avec une échelle de filtrage spatial de l’image (Spatial Scale image Filtration, SSF) de 6 (RR : 6,017 ; P = 0,016), la conclusion des critères d’évaluation de la réponse des tumeurs solides (Response Evaluation Criteria In Solid Tumors, RECIST ; RR : 3,41 ; P = 0,024) et le poids corporel (RR : 0,96 ; P = 0,026) étaient les facteurs associés de manière indépendante à la SG.
    • Une asymétrie supérieure à -0,375 à texture épaisse était associée de manière significative à une SG plus courte (SSF = 6 ; P = 0,0003).
  • L’asymétrie à texture épaisse avec une SSF de 6 (RR : 4,55 ; P = 0,0089) et la conclusion RECIST (RR : 10,63 ; P = 0,00016) étaient associées de manière indépendante à la SSP.
    • Une asymétrie supérieure à -0,74 à texture épaisse était associée de manière significative à une SSP plus courte (SSF = 6 ; P = 0,0044).
  • Les patients présentant une asymétrie supérieure à -0,55 avec une SSF de 6 ont obtenu une SG et une SSP moins bonnes.

Protocole de l’étude

  • 31 patients atteints d’un mélanome malin métastatique et traités par pembrolizumab, qui ont fait l’objet d’une TDMC un mois avant le traitement, ont été analysés pour déterminer les résultats de survie.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Limites

  • Étude rétrospective.
  • Échantillon de patients de petite taille.