Mélanome : la redéfinition de la catégorie T1b pourrait entraîner un recours excessif à la BGLS

  • Egger ME & al.
  • J Am Coll Surg
  • 17 janv. 2019

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Univadis Clinical Summaries
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une analyse de la base de données nationale américaine du cancer (National Cancer Database) suggère que plus de 50 % des patients atteints d’un mélanome de stade T1b, selon la huitième édition du Comité mixte américain sur le cancer (American Joint Committee on Cancer, AJCC), présentent un risque de moins de 5 % de biopsie des ganglions lymphatiques sentinelles (BGLS) positive.

Pourquoi est-ce important ?

  • Dans la huitième édition, la catégorie T1b a été redéfinie uniquement sur la base de l’épaisseur et de l’ulcération.
  • Ce nouveau système pourrait entraîner un recours excessif à la BGLS, recommandée dans les directives du Réseau national américain de lutte contre le cancer (National Comprehensive Cancer Network) pour tous les mélanomes de stade T1b.

Principaux résultats

  • Taux global de GLS positifs : 5,1 %.
  • Les patients avec moins de 1 mitose/mm2 et ceux avec un taux mitotique supérieur ou égal à 1/mm2, âgés de plus de 56 ans et avec une épaisseur comprise entre 0,8 et 0,9 mm, présentaient un faible risque de métastases des GLS (3,0 % [IC à 95 % : 2,3–3,8 %] et 3,7 % [IC à 95 % : 2,8–4,8 %], respectivement).
    • Ces 2 groupes représentaient 55 % des mélanomes T1b non ulcérés.
  • Un âge inférieur ou égal à 56 ans (RC : 1,74 ; IC à 95 % : 1,38–2,17), une épaisseur de 1,0 mm plutôt que de 0,8–0,9 mm (RC : 1,36 ; IC à 95 % : 1,09–1,70), les patients de sexe féminin (RC : 1,36 ; IC à 95 % : 1,09–1,69) et un taux mitotique supérieur ou égal à 1/mm2 (RC : 2,01 ; IC à 95 % : 1,54–2,64) étaient associés à un risque de BGLS positive.

Protocole de l’étude

  • 6 894 patients atteints d’un mélanome de stade T1b sans ulcération, d’après la huitième édition du système de l’AJCC, et ayant fait l’objet d’une BGLS ont été inclus.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Limites

  • Utilisation d’une base de données qui n’inclut pas certaines informations spécifiques.