Mélanome : l’immunotoxicité anti-PD1 est associée à une meilleure survie selon une étude italienne

  • Indini A & al.
  • J Cancer Res Clin Oncol
  • 11 déc. 2018

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une étude rétrospective suggère que les événements indésirables (EI) immunitaires sont associés à une amélioration de la SSP et de la SG chez les patients recevant un traitement par immunothérapie anti-PD1.

Pourquoi est-ce important ?

  • La toxicité immunitaire se révèle être liée à l’activité clinique de l’immunothérapie.

Principaux résultats

  • La SSP médiane était de 4,9 mois ; la SG médiane était de 8,6 mois.
  • Les EI immunitaires les plus fréquents étaient d’intensité légère et comprenaient une fatigue (19 %), une augmentation du taux d’aspartate aminotransférase et d’alanine aminotransférase (11 %), une hypothyroïdie (8 %), des nausées (8 %), une éruption cutanée (7 %), un prurit (6 %), une arthralgie (6 %) et une diarrhée (6 %).
    • 6 % des patients ont présenté des EI immunitaires de grade 3 ou supérieur.
  • Lors de l’analyse multivariée, les EI immunitaires étaient associés à une amélioration de la SSP (RR : 0,47 ; P = 0,016) et de la SG (RR : 0,39 ; P = 0,007).
  • La SG médiane n’a pas été définie pour les patients présentant un vitiligo, mais elle était de 21,9 mois pour les patients présentant d’autres EI immunitaires et de 9,7 mois pour les patients ne présentant pas d’EI immunitaires (P = 0,003).
  • Le rapport neutrophiles/lymphocytes (RR : 1,08 ; P = 0,028) et le taux accru de lactate déshydrogénase (RR : 2,85 ; P = 0,012) étaient également associés à la SG lors de l’analyse multivariée.

Protocole de l’étude

  • 173 patients atteints d’un mélanome métastatique et traités par nivolumab ou pembrolizumab, dont 102 ont présenté des EI immunitaires, ont été analysés afin de déterminer les résultats de survie.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Limites

  • Étude rétrospective monocentrique.