Mélanome avancé : les immunothérapies sont plus utilisées, d’après une étude en pratique réelle

  • Cowey CL & al.
  • Medicine (Baltimore)
  • 1 juil. 2019

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les traitements par anti-PD1, ipilimumab et inhibition de BRAF/MEK sont les plus fréquents chez les patients atteints d’un mélanome avancé, qui ont une SG médiane de 20,7 mois, selon les données de pratique réelle du Réseau d’oncologie des États-Unis (US Oncology Network).

Pourquoi est-ce important ?

  • Les options thérapeutiques dans le cadre du mélanome avancé se sont multipliées ces dernières années. Des données probantes en pratique réelle concernant les traitements et les résultats sont donc nécessaires.

Principaux résultats

  • En ce qui concerne le traitement de première intention, 37,0 % des patients ont reçu une monothérapie anti-PD1, 26,4 % ont reçu de l’ipilimumab en monothérapie, 19,8 % ont reçu un traitement combiné d’inhibition de BRAF/MEK, 6,4 % ont reçu une monothérapie d’inhibition de BRAF ou de MEK, 4,1 % ont reçu un traitement combiné par ipilimumab et nivolumab, et 6,2 % ont reçu un autre traitement.
  • 93,2 % des patients ont arrêté le traitement de première intention. Les raisons les plus fréquentes étaient une progression de la maladie (33,0 %), une toxicité liée au traitement (16,6 %) et le décès (12,2 %).
  • La SG médiane était de 20,7 mois (IC à 95 % : 16,0–26,8), la SSP médiane était de 4,9 mois (IC à 95 % : 4,2–5,7), et le délai médian jusqu’au traitement suivant était de 5,8 mois (IC à 95 % : 5,3–6,5).
  • La présence de métastases cérébrales était associée à une réduction de la SG (rapport de risque [RR] : 2,888 ; P 

Protocole de l’étude

  • 484 patients atteints d’un mélanome avancé, issus du Réseau d’oncologie des États-Unis (du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2016), ont été inclus.
  • Financement : Merck & Co., Inc., Kenilworth, NJ, États-Unis.

Limites

  • Étude rétrospective et observationnelle.