Méthylphénidate : le spécialiste hospitalier doit être le premier prescripteur

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Quatre ans après son premier état des lieux (juillet 2013) sur l'utilisation du méthylphénidate (Ritaline®, RitalineLP®, ConcertaLP®, QuasymLP® et Médikinet®), l'ANSM (Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé) constate que les recommandations de la HAS r...