Lymphome folliculaire nouvellement diagnostiqué : les patients âgés retirent un bénéfice de survie significatif d’un traitement

  • Albarmawi H & al.
  • J Geriatr Oncol
  • 6 nov. 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patients âgés de 80 ans et plus atteints d’un lymphome folliculaire (LF) nouvellement diagnostiqué, le traitement ciblant le LF était associé à un bénéfice significatif de survie globale (SG). 

Pourquoi est-ce important ?

  • Des incertitudes persistent concernant la prise en charge des patients âgés dans ce contexte, car ces patients sont généralement exclus des essais cliniques.

Protocole de l’étude

  • Une étude a été menée afin de comparer la SG chez des patients de 80 ans et plus recevant (n = 2 519) ou non (n = 1 186) un traitement ciblant le LF.
  • Source des données : Base de données Surveillance, épidémiologie et résultats finaux (Surveillance, Epidemiology, and End Results, SEER)-Medicare.
  • Financement : Bayer US LLC.

Principaux résultats

  • Chez les 68 % de patients ayant reçu un traitement ciblant le LF, une monothérapie à base de rituximab était le traitement de première intention le plus fréquent (administré à 21 % des patients).
  • La SG médiane avec un traitement était de 4,31 ans (IC à 95 % : 4,00–4,61), contre 2,86 ans (IC à 95 % : 2,59–3,16) sans traitement (P 
  • Durée de survie moyenne restreinte à 3 ans : 2,36 ans (IC à 95 % : 2,30–2,41) avec un traitement, contre 2,05 ans (IC à 95 % : 1,98–2,11) sans traitement.
  • Le rapport de risque (RR) pour le décès était de 0,777 (IC à 95 % : 0,703–0,859 ; P 
  • Le bénéfice de probabilité de survie associé au traitement s’est maintenu dans les sous-groupes cliniquement importants :
    • score de 0 ou 1 à l’indice de comorbidité de Charlson (ICC) : P logarithmique par rangs 
    • ICC de 2 ou plus : P logarithmique par rangs 
    • indicateur de substitution d’un indice de performance défavorable : P logarithmique par rangs 

Limites

  • Durée de suivi limitée à 2,9 ans (intervalle interquartile : 1,2–5,5).